André-Jacques Auberton-Hervé

Fondateur de Soitec et de 4A-CE

Une nouvelle ère industrielle s’ouvre à nous, celle de l’industrie 4.0.

L’industrie 1.0 était celle du XIXe siècle, de la mécanisation textile, de la machine à vapeur et du charbon.

La 2.0 celle de l’énergie et des transports (train, voiture, avion…), du pétrole, de l’électricité, de l’acier

La 3.0 celle du digital, de l’ordinateur PC, de la loi de Moore, du silicium

La révolution 4.0 est celle de la mobilité et de la connectivité, de l’internet des objets, du smartphone, de l’énergie distribuée, renouvelable. C’est aussi l’ère des géants industriels, du consomm’acteur.

Comment l’entreprise peut-elle s’adapter ? Comment l’économie européenne peut-elle tirer son épingle du jeu ? C’est le sujet de mon dernier essai, De l’Audace, et de ce blog.

Docteur en Physique à l’âge de 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé a co-fondé Soitec en 1992. Son entreprise a su, au fil des années, multiplier les innovations pour se hisser au rang de leader de l’industrie du semi-conducteur. Aujourd’hui conseiller de l’administrateur du CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives), il est également consultant et l’auteur d’un essai sur le développement de l’économie européenne à l’heure de la révolution industrielle 4.0.

Smart Cut™, une innovation de rupture

André-Jacques Auberton-Hervé et Jean-Michel Lamure créent l’entreprise Soitec en 1992 avec pour ambition de révolutionner la production de Silicium sur Isolant (SOI). Un objectif rendu possible grâce au développement de la technologie Smart Cut™ qui s’apparente à un « scalpel à l’échelle atomique ». En quelques années, Soitec et le Smart Cut™ bouleversent la façon dont sont fabriquées les plaques de silicium notamment utilisées dans la fabrication des circuits intégrés, des transistors, des semi-conducteurs…

André-Jacques Auberton-Hervé

C’est ainsi que, sept ans après sa création, Soitec entre au Nouveau Marché de la Bourse de Paris (aujourd’hui Euronext Paris) et se déploie à l’international. Aujourd’hui, Soitec compte près de 900 collaborateurs, 40 clients dans le monde pour un chiffre d’affaires consolidé en 2015-2016 de 237,5 millions d’euros.

Une pluie de récompenses

Expert reconnu, André-Jacques Auberton-Hervé reçoit de nombreuses récompenses pour ses contributions tant techniques qu’entrepreneuriales.

  • L’European Semi Award en 1999 pour sa contribution majeure à l’industrie du semi-conducteur
  • Le Prix de l’Audace créatrice en 2006 des mains du président de la République, Jacques Chirac
  • Le Prix de l’entrepreneur innovant de l’INSEAD en 2007
  • Les insignes de chevalier de La légion d’honneur en 2014

Il est également invité à rejoindre plusieurs organisations professionnelles parmi lesquelles SEMI international (dont il a été le président), l’ANRT (Association Nationale de la Recherche Technique), l’ENSERG (Ecole Nationale Supérieure d’Electronique et de Radioélectricité de Grenoble) ou bien encore l’IEEE (Institut of Electrical and Electronics Engineers, Inc).

L’après Soitec

En 2015, André-Jacques Auberton-Hervé choisit de quitter ses fonctions opérationnelles à Soitec dont il reste le Président d’Honneur. Il fonde 4A-CE, son cabinet de consulting spécialisé en management de l’innovation et gestion de projets complexes dans le secteur de l’énergie. Il est, par ailleurs, conseiller de l’administrateur du CEA et auteur. Il publie, en 2016, son premier essai intitulé De l’Audace où il décrypte les conditions nécessaires à l’émergence de champions industriels européens.

Derniers articles

Qu’est-ce qu’une entreprise innovante à l’ère de la révolution industrielle 4.0 ?

La révolution digitale est déjà derrière nous et a laissé la place à une révolution industrielle 4.0 plus globale, de nature tout autant technologique que managériale. C’est ma conviction profonde que j'aborde dans mon essaie De l’audace ! aux éditions « Débats...

En vidéo